Lu dans le dernier bulletin du PDC

Ces jours derniers, vous avez reçu “L’Elan”, le bulletin de l’association Démocrate-Chrétienne (PDC).
Nous profitons ici de souhaiter plein succès à son nouveau président, Nicolas Lance, qui reprend le flambeau après les 5 années assurées par Stéphane Grolimund.

Ceci dit, nous avons lu très attentivement les “priorités 2012” du PDC et, outre les sujets récurrents que nous abordons depuis des années (crèche des Etournelles, pour ne citer que cet exemple), il y en a un qui a particulièrement retenu notre attention:

“Encourager la solidarité entre voisins pour renforcer la sécurité. Nos élus au Conseil municipal ont récemment abordé le fond du problème concernant le sentiment d’insécurité de nos concitoyens”.

Cela ne vous rappelle-t-il pas quelque chose ? Voyons ça de plus près.

“Encourager la solidarité entre voisins pour renforcer la sécurité (…)” : cette idée a été développée par Veyrier-Ensemble et transmise au Conseil municipal. Il suffit de lire notre lettre pour se convaincre de l’origine du projet. Exposé ainsi, cet objectif laisse à penser que le PDC est le premier parti de la commune à entamer cette réflexion. Ce n’est pas le cas.

Nos élus au Conseil municipal (…)” : c’est exactement ce que Veyrier-Ensemble a fait en exposant le sujet au bureau du Conseil municipal le 12 mars dernier ! C’est en partie grâce à cela que le problème de l’insécurité refait surface. Nous proposons une solution, il y en a certainement d’autres.

Nous sommes donc ravis d’apprendre que notre proposition a rencontré le soutien des représentants du PDC, même si la paternité du concept n’apparait pas vraiment…
Comme nous pouvons le lire dans “L’Elan” (haut de page 2): “Nous allons nous engager dans la communication (…) avec les différents partis de la commune (…)”.
Nous comptons donc sur eux pour entamer le dialogue, mais aussi et surtout sur leurs votes favorables, afin de faire aboutir notre projet “Surveillance mutuelle” le moment venu !
Nous tiendrons nos lecteurs au courant…

Comme nous vous l’affirmions il n’y a pas très longtemps, nous souhaitons faire de la politique autrement. Cela signifie aussi de savoir accepter que d’autres puissent avoir de bonnes idées et de les défendre avec eux. Mais cela implique surtout de reconnaitre l’origine de ces idées et ne pas se les faire siennes. Ce n’est pas courant en politique.

Votre comité

2 réflexions sur « Lu dans le dernier bulletin du PDC »

  1. En réponse à Monsieur Nicolas Lance:

    Merci d’avoir pris la peine de réagir à notre article sur l’insécurité !
    En tant qu’anciens élus, nos diverses expériences en politique communale nous ont trop souvent confrontés à des alliances intéressées, au rejet de propositions enrichissantes pour Veyrier (simplement parce qu’elles ne provenaient pas de partis politiques “agréés” par l’autorité en place), mais ces mêmes idées étrangement reprises par la suite par ceux qui les avaient écartées…
    Nous ne souhaitons plus soutenir ce genre de politique.
    Nous voulons montrer que les bonnes idées peuvent germer de partout et nous sommes prêts à les défendre, tout en reconnaissant leurs origines et leurs auteur-e-s.
    J’ai personnellement de très bons contact avec des représentants du PDC à Veyrier, mais parfois je ne reconnais plus l’ “indépendance d’esprit” qui doit faire la particularité d’un parti du centre. Il manquait à Veyrier une association libérée des alliances partisanes et des clichés historiques. C’est pourquoi Veyrier-Ensemble est née !
    Certes, les fondateurs de ce mouvement sont surtout d’anciens membres de feu le parti Radical (mais d’autres les ont rejoint depuis), déçus à la fois par les nouvelles orientations prises par le PLR, mais aussi en réaction au monopole politique que nous vivons à Veyrier. Le PDC a décidé il y a quelque temps, pour diverses raisons qui le regardent (mais que l’on peut aisément deviner), de s’associer à cette politique monocolore et assurer ainsi une majorité sans faille à toute décision prise dans l’hémicycle…
    C’est dommage.
    Cependant une chose me réjouit dans vos propos, c’est que vous ouvrez le dialogue avec ceux qui pourraient partager vos convictions sur un sujet bien défini, en l’occurrence celui de la sécurité dans notre commune (je me refuse encore à employer le terme de “ville” !).
    Et si nous évitions de tirer la couverture à soi à chaque occasion, pour se consacrer une bonne fois pour toutes à l’intérêt général ?
    Notre porte vous est ouverte…
    Avec mes meilleurs messages et au plaisir de dialoguer avec vous.

    Serge Luisier
    Membre du comité de Veyrier-Ensemble

  2. Chers amis

    Quoi de plus naturel, entre partis du Centre droit, d’avoir des positions proches ? Oui nous avons comme vous le souci de répondre aux préoccupations de nos concitoyens en matière de sécurité (ou de lutte contre l’insécurité). Comme beaucoup de nos concitoyens nous souhaitons des solutions réalistes ! Nous ne pouvons nous contenter d’un moyen unique pour répondre à une problématique plus importante. Ce ne sont pas seulement les cambriolages contre lesquels il faut lutter; mais aussi contre les déprédations, contre les accidents, contre les agressions en tous genres. C’est ainsi que nous envisageons l’entraide entre voisins. Oh non ! nous ne sommes pas le parti qui a inventé cette prise de position ! Nous nous basons simplement sur nos valeurs de respect de l’autre et voulons les réaffirmer là. En les partageant avec d’autres nous les développerons !! Ce n’est pas en nous recroquevillant sur nous-mêmes ni en fermant toutes les issues de notre pays et de notre commune que nous évoluerons. Tant mieux si nous sommes plusieurs à défendre ces valeurs.
    A très bientôt je le souhaite

    Nicolas Lance

Répondre à Nicolas Lance, Président du PDC de Veyrier, Vessy et Pinchat Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.